Personal tools

Views

Effet de dominos (domino-effect, cascades)

geschrieben von am

Mouvements en chaîne à la bourse ou sur le marché financier dans son ensemble, déclenchés par des changements de cours inhabituels d’un seul titre, d’un segment de marché déterminé, difficultés de grandes entreprises, de banques et de fonds, ou des attentes négatives soudaines ou qui se concrétisent, ce qui se répercute ensuite assez rapidement sur d’autres actifs. Les titres sont alors vendus à la hâte, les investisseurs se retirent, les sociétés de gestion de capitaux doivent vendre des positions, ce qui fait encore plus baisser les cours. En règle générale, le terme est associé à une baisse. – Lorsqu’une bulle spéculative éclate, les petits investisseurs déçus du monde entier se retirent en toute hâte de leur engagement. Ils doivent le faire parce qu’ils ont investi leurs économies dans l’affaire et qu’ils ont en outre souvent contracté des prêts auprès des banques pour acheter la position en question. L’expérience montre que les actifs dont la valeur n’a pas baissé jusqu’à présent sont immédiatement vendus pour liquider les comptes. De cette manière, une longue réaction en chaîne peut être déclenchée avec des effets de transmission sur de nombreux marchés partiels. – Si une seule (grande) banque présente des difficultés pendant une crise générale, elle peut restreindre l’octroi de crédits : la liquidité des clients s’en trouve affaiblie et des retards de paiement apparaissent ; vendre des actifs : le prix des actifs baisse et détériore le bilan d’autres établissements ; ou renforcer la base de fonds propres en émettant de nouvelles actions : cette dilution déclenche une spirale descendante (downward spiral) du cours des actions. – Dans chacun des trois cas, une réaction en chaîne est déclenchée. – Voir baisse, bulle, spéculative, krach boursier, crash, swing de devises, dépression, phase d’euphorie, interdépendance des marchés financiers, choc des marchés financiers, hystérie en tête de gondole, comportement grégaire, crise, systémique, ventes massives, loi de Murphy, ventes de panique, run, rush vers la sortie, test de stress, crise des subprimes, confiance, volatilité, effets d’anticipation. – Cf. bulletin mensuel de la BCE de juillet 2003, p. 18 et suivantes.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/

tags :


Kommentare geschlossen.