Personal tools

Views

Intégration des marchés financiers, européenne (European financial markets integration)

geschrieben von am

Effort visant à rapprocher les différents sous-marchés de l’offre et de la demande de services financiers de tous types dans la zone euro. – Peu après l’introduction de l’euro, un marché monétaire liquide et unifié a vu le jour. Le marché des prêts non garantis entre banques est particulièrement intégré, et il n’existe pratiquement pas de répartition du marché monétaire par pays dans la zone euro. – Actuellement (fin 2013), l’intégration du marché financier est un peu moins élevée sur le marché monétaire des crédits garantis, c’est-à-dire le marché des pensions de titres. Cela s’explique par le fait que le transfert transfrontalier de garanties n’est pas encore suffisamment développé et qu’il existe en outre des conditions-cadres juridiques et fiscales différentes sur chaque marché national des pensions de titres. Le faible degré de standardisation des produits financiers joue également un rôle. – L’intégration du marché financier est également très avancée en ce qui concerne les obligations d’État, pour lesquelles la convergence des taux d’intérêt est très nette. Bien sûr, les États fortement endettés – comme la Grèce, l’Espagne ou l’Italie actuellement – doivent offrir un taux d’intérêt plus élevé. – En ce qui concerne la surveillance, la compétence nationale a été maintenue dans une large mesure, ce qui semble être la meilleure solution jusqu’à présent, compte tenu des différences structurelles et juridiques qui subsistent dans les différents Etats. Avec la surveillance bancaire européenne pour les grands établissements à partir de 2014, un premier pas a été fait vers l’intégration de la surveillance (prudential integration). – Voir surveillance, européenne, arrêt Cassis de Dijon, plan d’action pour les services financiers, analyse des marchés financiers, collateral repos général, barrières Giovanni, goldplating, home bias, proposition Lamfalussy, rapprochement des législations, renationalisation, directive sur les marchés d’instruments financiers, conseil SEPA, fonds de stabilité, européen, conflit systémique, marché financier. – Cf. Rapport annuel 2003 de la BCE, p. 127 et suivantes, Rapport annuel 2004 de la BCE, p. 123 et suivantes, Bulletin mensuel de la BCE de mai 2006, p. 67 et s. (présentation sous forme de manuel avec aperçus), Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de juillet 2008, p. 16 et s. (interconnexion mondiale des marchés financiers ; aperçus), Bulletin mensuel de la BCE d’avril 2009, p. 38 et s. (rapport sur l’état et les progrès ; aperçus), Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de décembre 2009, p. 38 (état de l’intégration ; aperçus), Rapport annuel 2010 de la BCE, p. 163 sqq. (Contribution de la BCE à l’intégration financière européenne), Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de novembre 2011, p. 43 (Majorations des obligations d’État des Pigs depuis 2009), Bulletin mensuel de la BCE de février 2012, p. 118 sqq. (Avantages de l’intégration financière ; références bibliographiques), Rapport annuel 2012 de la BCE, p. 134 (Refonte de la directive concernant les marchés d’instruments financiers), p. 135 sqq.
(étapes ultérieures)

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/

tags :


Kommentare geschlossen.