Personal tools

Views

les établissements de services financiers et les entreprises de services financiers (financial services institutions)

geschrieben von am

Selon la définition des autorités de surveillance, il s’agit de toutes les entreprises qui, sans être formellement des établissements de crédit, fournissent des services financiers. La liste des services financiers comprend principalement le courtage d’investissement (investment brokerage), le courtage de contrats (contract brokerage), la gestion de portefeuilles financiers (portfolio management)le négoce pour compte propre pour le compte d’autrui (own-account trading on behalf of others), l’arrangement de dépôts de pays tiers (arrangement of third country deposits), les opérations de transfert financier, les opérations de cartes monétaires et de monnaie de réseau ainsi que les prestataires de services financiers avec des produits dérivés sur l’électricité. – En Allemagne, ces entreprises sont soumises à la surveillance de l’Office fédéral de surveillance des services financiers (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht). Elles ont en outre besoin d’une autorisation conformément au § 32 de la loi sur le crédit (KWG). – Une liste précise des activités attribuées aux établissements de services financiers se trouve dans les règlements des autorités de surveillance. Les collaborateurs indépendants des établissements pour lesquels ces derniers ont accepté une responsabilité sont indirectement soumis à la surveillance. – Voir banque, prestataire de services financiers, établissement financier, monétaire. – Cf. rapport annuel 2001 de l’Office fédéral de surveillance du commerce des valeurs mobilières, p. 12 et s, Rapport annuel 2003 du BaFin, p. 70, p. 107 s., Rapport annuel 2004 du BaFin, p. 121 s. (fusion de la surveillance du marché et de la solvabilité ; coopération avec la Deutsche Bundesbank), Rapport annuel 2007 du BaFin, p. 138 s. (nombre d’établissements ; nouvelle réglementation de la prise en charge de la responsabilité ; activités et mesures de surveillance), Rapport annuel 2008 du BaFin, p. 134 (demandes d’autorisation ; statistiques des entreprises surveillées ; situation juridique), rapport annuel 2009 du BaFin, p. 156 (répartition des établissements de services financiers surveillés par le BaFin), rapport annuel 2010 du BaFin, p, 172 s (données plus récentes) ainsi que le rapport annuel respectif du BaFin, chapitre „Surveillance des banques, des prestataires de services financiers et des établissements de paiement“.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/

tags :


Kommentare geschlossen.